Hey les PO Men & Women,

Bon, comme cela vous gazzzz de voter pour PO lors de vos rp, ou tout simplement entre deux post, ce petit message servira à vous permettre de voter rapidement sur le top site triumvirat en cliquant sur l'image ci-dessous =D

Mici, By STAFF




 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

hi everybody, i'm
Maxwell Jones
nice to meet you !

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 23
Localisation : Johto
Emploi/loisirs : .


Poké-Carte
Poche Objets.: Vide
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse ! Ven 18 Fév - 17:38



    Maxwell était assis sur le sable blanc, dans un endroit un peu plus isolé que les autres. Ses cheveux d’or au vent, il passa instinctivement sa main droite dans ses cheveux, pour les ébouriffer un peu plus, il avait parfois l’impression que ça lui donnait certain style, qu’il s’était approprié avec le temps. Son regard azure était fixé sur une mer plutôt agitée, qui portait bien son nom. Les vagues venaient et allaient, étant de plus en plus violente. Aucun dresseur n’était assez fou pour vouloir se jeter à l’eau et essayer d’atteindre la ville qui se trouvait de l’autre côté de cette étendue d’eau. Et pour les pokémons sauvages qui y vivaient, ils devaient être habitués à ce genre de chose. Un Otaria attira son attention, il se baignait tranquillement dans l’eau tumultueuse, tandis qu’il bloquait les vagues avec ses attaques de type eau, c’était un choix judicieux, mais rien n’était moins sur. Lorsqu’il voulut contrer une vague un peu plus haute que les dernières, il utilisa une attaque Laser Glace, malgré ça, le courant ne daigna pas lui laisser de chance et l’emporta sur la rive. Aussitôt, un dresseur arriva pour le secourir et le jeta à l’eau.

    Comment se retrouvait-il dans cette ville, qui était pourtant si loin de son village d’origine ? Quelques jours plutôt, il s’était rendu chez le professeur Orme, qui lui avait gentiment proposé de faire la route avec un pokémon fraîchement attrapé, un Hericendre. Bien évidement, il n’attendit pas qu’il lui propose deux fois et accepta de prendre ce pokémon feu à sa charge. Ses géniteurs étant contre le fait qu’il voyage à travers toute la région de Johto, il fugua de la maison. Et pour éviter de rebrousser chemin, il prit le premier bus en partance d’une ville lointaine comme celle-ci. Il se retrouvait donc à Oliville, pour démarrer une toute nouvelle aventure, qui promettait d’être excitante. Son frère était parti à Kanto après avoir gagné la ligue pokémon de Johto, mais Max était persuadé que ce n’avait été qu’un coup de chance et qu’il pourrait le battre.

    Ce jeune garçon ambitieux avait déjà une idée des pokémons qu’il désirait avoir dans son équipe, comme un Corboss : Oiseau rapide et puissant. Ou encore un Electeck. Pour ne pas se méprendre à rêver, il entendit des bruits de Bekipan au-dessus de sa tête, pokémon mouette. Il soupira longuement et se leva après une heure de repos, bien mérité. Enfin, il se décida à faire sortir son pokémon de sa pokeball, pour que lui aussi, daigne en profiter. Le soleil brillait de mille feux, c’était une température idéale en cette journée. « Grrrr… » Non. Ce n’était pas un pokémon qui grognait, c’était simplement le ventre des deux compagnons qui gargouillaient. Hericendre se mit à sauter dans tous les coins en réclamant de quoi manger, alors qu’il décida de se diriger vers un restaurant pas trop cher pour un bon repos.

    Nouilles, légumes, beignets de riz, sushis, etc. Les yeux de Maxwell pétillèrent. Il s’empressa de rentrer dans ce restaurant et alla s’asseoir à une table seule. Très vite, un serveur vint prendre sa commande : « Hummm… J’aimerais bien des beignets de riz, des nouilles et quelques sushis, ainsi que de la nourriture pokémon, s’il vous plait. » Répondit-il poliment. Une dizaine de minute plus tard, il fut servi. Ils se mirent à manger goulument et à se remplir l’estomac. Une fois fini, il paya l’addition et sortit du restaurant, surpris. Le soleil avait laissé place à une pluie torrentielle et un vent violent. Prenant son pokémon dans ses bras, il prit sa pokéball et le rappela pour le protéger. Aussitôt, il disparut en un rayon rouge, avant de se retrouver dans sa pokéball, qu’il rangea avec soin.

    N’ayant aucun endroit où s’abriter, il se mit à courir jusqu’à une espèce d’abri pour les voyageurs ou autre, il ne savait pas trop. Une auberge, voilà ce que c’était. Il essaya de reprendre son souffle aussi vite qu’il le put et s’essuya le visage avec une serviette qu’une gentille dame lui proposa, il lui rendit son geste par un sourire et alla s’asseoir dans un coin, pour se reposer de sa course. Protégé, il appela à nouveau son pokémon en pensant que, plus il l’avait à ses côtés, plus vite ils pourraient tisser des liens, tous les deux. Hericendre semblait excité, il était sans doute du même caractère de son dresseur, qui se mit à taper du pied contre le sol, car il n’avait rien d’autre à faire sur le moment même…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

hi everybody, i'm
Blue Nozaru
nice to meet you !

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 25
Localisation : ... T'est sûre que tu veux le savoir ?
Emploi/loisirs : En ce moment ? Chercher à débarasser le monde des boulets...


Poké-Carte
Poche Objets.: 5 hyper-balls + 5 Super potions
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse ! Ven 18 Fév - 18:06

I'ts more easy like this ; hide you tears behind the rain


Dire que la journée avait mal commencé serait un euphémisme. Dès le matin, elle avait du quitter le centre pokémon de Rosalia où elle s'y était reposée toute une nuit. Stanley, lui, dormait toujours sur sa tête, trop fatigué pour bouger. Alors elle avait du, malgré ses grognements, retourner sur la route. Sa première destination était Oliville. Elle avait voulu visiter la ville depuis des années, presque depuis son enfance. Elle était venue une fois avec ses parents, lorsque que son père faisait ses tournées. Blue avait toujours adoré cet endroit, et s'était juré de venir habiter ici quand elle ne sillonnerait plus les routes. Maintenant, dire pourquoi elle se tenait ici serait dur à expliquer, et même avec une explication, ça ne serait sans doute pas logique.

A l'instant même, elle était sur la plage. Jouant avec le sable doré, son regard se fixait sur la mer bleutée, légèrement rougie par le coucher du soleil. Le vent glacé ne l'embêtait pas plus que ça. Croyez-moi, lorsque l'on vous oblige à vous mettre en jupe en plein hiver, vous développez une certaine résistance. Blue, assise sur les rochets, presque en position fœtale, ne disait pas un mot, sous l'incompréhension totale de son pokémon. Celui-ci était en train de s'amuser avec l'eau, mais quand il prit la tasse sous le regard amusée de la rosée, il décida de chercher des coquillages, activité beaucoup moins dangereuse. Malgré le fait qu'elle pouvait enfin accomplir son rêve, elle n'en restait pas moins embêtée. Attristée, ou angoissée, selon votre vision des choses. Elle ne pouvait pas s'empêcher de repenser à sa petite sœur, qu'elle avait laissée sans réfléchir. Que se passerait-il pour elle maintenant qu'elle était partie ? Est-ce que ses parents reporteraient leur 'folie' sur elle ? Maintenant, vous avez une petite idée de son état. Qui plus est, le temps commençait à se dégrader. Elle le voyait aux vagues de plus en plus puissantes. De plus, une alerte météo avait été mise en place, et le fait de surfer sur le eau était considérablement déconseillé.

Peut-être qu'après tout, ses parents avaient eu raison. Qu'elle n'était qu'une imbécile, incapable de réfléchir et trop têtue pour son propre bien. Elle grogna, enlevant avec une sorte de rage les larmes qui s'étaient formées dans ses yeux. Non, ne pas pleurer. Elle soupira. L'eau devenait presque infernale, et avant qu'elle n'ait pu se relever, quelqu'un avait empoigné son bras. Elle leva la tête vers un vieil homme, visiblement énervé, lui criant qu'elle était folle d'être ici avec ce temps. Quand elle lui avait dit de se mêler de ses affaires, il lui avait répliquer que la santé de son pokémon y était compté.

Blue n'avait pas attendu, et, avec une force soudaine, se dégagea pour attraper son Capumain, qui tremblait dans un coin. Le serrant contre elle, elle lui murmurra des excuses, se traitant d'imbécile. Au loin, une lumière brillait. Une auberge. Parfait. Courant à pleine vitesse, ignorant la pluie battante, elle arriva devant l'auberge, ouvrant la porte. Elle donna rapidement assez d'argent pour passer la nuit et alla se mettre sur un banc.

Elle sortit une serviette propre de son sac, commençant par sécher son pokémon, puis elle-même. Visiblement, il n'y avait qu'elle et un garçon blond ici. Les gens étaient rentrés chez eux, à cette heure-ci. Elle passa sa main sur le front du singe, constatant avec angoisse qu'il avait de la fièvre. Mince. Elle prit un de ses vêtements, qu'elle posa sur le banc pour que Stanley ne soit pas trop dérangé par le bois. Aussitôt, elle en prit un autre pour le couvrir. Paniquée, elle ne savait pas quoi faire. Ils avaient eu raison. Elle était bel et bien une incapable. Et malgré ses soins intensifs et la glace qu'elle avait demandé, la fièvre ne descendait pas. Bon, pas le choix. Elle se dirigea vers le garçon.

- Excusez-moi, vous n'auriez pas une Potion ? C'est pour mon Capumain, il est malade et je... Enfin, je ne sais pas trop quoi faire.

D'accord, elle le vouvoyait et elle paniquait comme une enfant. Mais dans ce genre de situations, elle ne savait pas quoi faire. Elle n'osait même pas réfléchir à ce qui pourrait se passer si sa fièvre empirait.

_________________
"La bonne musique ne se trompe pas, et va droit au fond de l'âme chercher le chagrin qui nous dévore" Stendhal, extrait de Lettres sur Haydn, de Mozart et de Métastase


(DP de Lys & Yami D. Tanner, à votre service pour les questions :3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

hi everybody, i'm
Maxwell Jones
nice to meet you !

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 23
Localisation : Johto
Emploi/loisirs : .


Poké-Carte
Poche Objets.: Vide
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse ! Ven 18 Fév - 19:43



    Maxwell commençait à se réchauffer petit à petit de la pluie tempétueuse à laquelle il avait du faire face, durant quelques minutes. Hericendre semblait être en forme, il n’avait rien subi contrairement à son dresseur, qui avait couru sous une pluie verglaçante pour se réfugier chez un aubergiste, car il n’était pas de la ville. C’était une vieille dame qui tenait ce centre pour héberger les dresseurs lors de leurs passages à Oliville. Reprenant son souffle petit à petit, il secoua ses cheveux, en riant, car il éclaboussa son Hericendre, qui semblait amusé par la situation. Il passa rapidement sa main dans ses cheveux pour les remettre en place et s’accouda à la table. La vieille dame déposa une tasse de chocolat chaud, lorsqu’il l’aperçut, il esquissa un léger sourire et murmura un vague merci. Il prit la tasse dans ses mains et souffla sur la fumée qui s’en dégageait, puis il se mit à boire deux ou trois gorgées.

    D’un seul coup, une jeune fille fit irruption dans la pièce. Elle tenait un pokémon dans ses bras, qui était, tout comme elle, complètement trempés par le temps qu’il faisait dehors. Inquiète, elle paya rapidement la gérante de l’établissement, avant de se pencher sur son pokémon. Il inspecta ses moindres mouvements et comprit rapidement que ce dernier devait être tombé malade. Il ne bougea pourtant pas de sa chaise. Ce n’était pas à lui de se mêler des affaires des autres, il l’avait appris à ses dépends. Il ne pouvait s’empêcher de fixer ses moindres gestes et mouvements, elle essaya de le réchauffer et de le soigner comme elle le pouvait.

    Après un instant, elle s’approcha de l’adolescent et lui dit « Excusez-moi, vous n'auriez pas une Potion ? C'est pour mon Capumain, il est malade et je... Enfin, je ne sais pas trop quoi faire. » Perplexe, il réfléchit un moment. Lorsqu’il était parti, il n’avait pas songé à prendre une potion ou quoi que se soit. Il n’avait pas pris beaucoup d’argent non plus, mais il s’en sortait pas mal jusque là. Le pokémon semblait être en mauvais état et Hericendre vint se poster près de son dresseur. Il détourna les yeux et finit par se lever. « Je suis désolé… Je n’ai pas de potion… Mais je pourrais toujours t’aider… ? » Il s’approcha de pokémon de la jeune fille. Hericendre alla se coller contrer lui, comme pour le réchauffer.

    Max alla demander une baie Oran à la vieille dame qui lui en offrit une pour le pokémon malade. Il donna la baie à la dresseuse, il aurait sûrement plus confiance en elle qu’en un inconnu. Il lui fit signe de donner la baie à son pokémon, ça le rétablirait dans peu de temps, sans doute. Il ne savait pas trop quoi faire d’autre car, lorsqu’il était encore à l’école de dresseur, on lui avait montré la façon dont il fallait soigner un pokémon, mais il n’était pas éleveur non plus, il connaissait la base de la pratique, sans plus. C’était tout ce qu’il pouvait faire pour eux.

    Avec tout ça, il ne s’était pas présenté. Il s’approcha d’elle, avec un léger sourire. « Au fait, je m’appelle Max et voici Hericendre, mon pokémon. » Il était toujours aussi sociable avec les inconnues, il pouvait même parler à un arbre mort. Son pokémon se rétablirait certainement, ce n’était qu’une période maladive, surtout avec un temps pareil. Hericendre restait collé contre Capumain, il ne bougeait plus, bien qu’il sautillait partout, ça l’étonnant qu’il puisse rester en place, comme ça, pendant plus de quelques secondes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

hi everybody, i'm
Blue Nozaru
nice to meet you !

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 25
Localisation : ... T'est sûre que tu veux le savoir ?
Emploi/loisirs : En ce moment ? Chercher à débarasser le monde des boulets...


Poké-Carte
Poche Objets.: 5 hyper-balls + 5 Super potions
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse ! Ven 18 Fév - 21:11

- Je suis désolé… Je n’ai pas de potion… Mais je pourrais toujours t’aider… ?

Elle le remercia par un petit sourire timide. Peu habituée à parler à de 'vrais' gens, elle ne savait pas quoi faire. Mais après tout, elle n'avait non plus besoin de crier pour le remercier. Il partit chercher une baie Oran, qu'elle prit en hochant la tête, signe de remerciement. Lentement, elle leva la tête du singe pour lui faire manger la baie, qu'il réussit à mâcher malgré sa faiblesse. Inquiète, Blue changea le sac de glace sur son front. L'Héricendre du garçon s'était placé à côté du Capumain, comme s'il pouvait ressentir sa douleur.

- Au fait, je m’appelle Max et voici Hericendre, mon pokémon.

Soignant son pokémon, elle n'eut pas le temps de répondre tout de suite. Dès que la respiration du singe se calma, Blue se tourna vers lui, lui adressant un grand sourire.

- Enchantée de vous rencontrer. Je suis Blue. Et ce Capumain, c'est Stanley.

Elle remit une de ses mèches en place, gênée. Elle n'aimait pas vraiment son prénom, qu'elle trouvait légèrement stupide. A l'entente de son surnom, le singe sursauta légèrement. La jeune fille passa une main sur son crâne, caressant doucement sa tête, réajustant ce qui lui servait de couverture. Tout irait bien. Oui, elle en était sûr. Elle allait s'occuper de lui et tout irait bien. Malgré tout, la pluie battait toujours furieusement les fenêtres de l'auberge et le bruit du tonnerre, grondant et menaçant, la faisait sursauter. Disons qu'elle en avait légèrement peur. Sans un mot, elle jeta un coup d'œil par la fenêtre, apercevant la mer complètement déchaînée. Pas de chance. Elle allait devoir passer toute sa nuit ici, et qui sait, peut-être même le lendemain. Ce n'est pas comme si elle n'en avait pas besoin, en même temps. Elle avait marché depuis Ecorcia, sa ville natale. En tout juste quelques jours, elle n'avait pas eu le temps de s'arrêter. Cette petite pause ne pouvait lui faire que le plus grand bien. Elle remarqua enfin qu'elle avait gardé son gilet, trempé, sur elle. Un effet secondaire de son coup de panique. Tant pis. Elle l'enleva, le fourrant dans son sac, qui contenait déjà pas mal de choses. En vrac, elle pu voir la pochette de son ocarina, et pour éviter qu'il ne soit abimé, le mit à côté de son Capumain. Blue poussa un long soupir. Elle devait avoir été maudite. Et tout était de sa faute. Si elle ne s'était pas uniquement concentré sur ses angoisses, Stanley n'aurait pas été malade et tout se serait bien passé. Mais non, il avait fallu qu'elle soit égoïste. Elle poussa un petit grognement incompréhensible, se maudissant de sa propre faiblesse. Pas le temps de penser à ça. Elle allait devenir une des meilleures coordinatrices de son époque, et ce n'était pas en pleurnichant que ça allait arriver ! Après tout, elle allait rencontrer beaucoup d'obstacles que cela, alors ce n'était pas le moment de craquer. Elle se tourna enfin vers le blond, consciente qu'elle l'avait peut-être un peu laissé de côté.

- Je suis désolé, j'ai tendance à paniquer pour un rien... S'excusa-t-elle timidement. On dirait que nous sommes coincés ici jusqu'à demain.

Elle termina sa phrase en tendant sa tête vers l'extérieur. Pour rien au monde elle ne sortirait avec ce temps-là. Il valait mieux dormir ici, et qui sait, peut-être même que tout irait bien demain. Le problème, pensa-t-elle, c'était qu'il était tout juste sept heures et qu'elle n'était pas fatiguée. Pas du tout. Et qu'avec l'état de son pokémon, elle n'allait pas faire de jolis rêves. A quand remontait la fois où elle avait fait de 'jolis rêves', déjà ? Ouais, bonne remarque, jamais. Du moins à son souvenir.Elle se frotta les mains, grelottante. Elle aurait du s'en douter, en même temps, rester dehors, par ce temps, durant une dizaine de minutes n'allait pas la réchauffer. L'aubergiste venait d'allumer la cheminée, et elle lui adressa un sourire reconnaissant. Elle observa le feu crépitant quelques instants, comme hypnotisée, puis attrapa un sandwich dans son sac. Elle en prit une bouchée. Son estomac grondait famine, et puis elle n'avait pas envie de le laisser pourrir dans son sac. Elle s'arrêta de manger, comprenant qu'il serait malpoli de le faire sans que l'autre n'ait rien. Elle attrapa le deuxième, qui lui, n'était pas mâché et lui tendit.

- Tu... - Elle se rattrapa immédiatement- Vous en voulez ? J'en ai déjà un, donc...

Elle et ses bonnes manières. Vraiment, elle avait besoin de se décoincer. En urgence.

_________________
"La bonne musique ne se trompe pas, et va droit au fond de l'âme chercher le chagrin qui nous dévore" Stendhal, extrait de Lettres sur Haydn, de Mozart et de Métastase


(DP de Lys & Yami D. Tanner, à votre service pour les questions :3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

hi everybody, i'm
Maxwell Jones
nice to meet you !

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 23
Localisation : Johto
Emploi/loisirs : .


Poké-Carte
Poche Objets.: Vide
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse ! Dim 20 Fév - 14:22



    Un petit sourire fit son apparition, pour gratifier le jeune garçon de son aide, qui n’était pourtant pas si précieuse que ça. L’école des dresseurs lui avait enseigné la base rudimentaire pour s’occuper d’un pokémon, il avait toujours trouvé ça ridicule car, après tout, il savait quoi faire et à quel moment. Un instinct de survie précoce, peut-être ? Il était trop têtu pour admettre que c’était grâce à son apprentissage qu’il savait autant de choses, mais surtout grâce à ses parents. Ses géniteurs… Pouvait-il seulement les appeler papa et maman, comme tout le monde ? Bien sûr que non. Depuis tout petit, il marchait sur les pas de son grand frère jeune et pourtant, si intelligent. Lorsqu’il avait daigné dire ce qu’il voulait faire, ils lui avaient littéralement ri au nez. Ce n’était pas aussi facile de se retrouver étant le cadet dans la maison.

    Déterminé comme il l’était, il avait d’ailleurs tout mis en place pour commencer son aventure dans la région et prouver à tout le monde qu’il était meilleur que son frère, qui l’eût cru ? Le professeur Orme lui confia la garde d’Hericendre et il fugua de chez lui, comme un voleur. C’est ainsi qu’il se retrouva perdu, dans la ville d’Oliville. Il n’avait jamais quitté sa ville natale, mais quitte à partir à l’aventure, il s’y serait quand même retrouvé.

    Il se remit à observer les gestes de l’adolescente qu’il avait en face de lui. Elle prit précautionneusement la baie bleue dans sa main et souleva légèrement son pokémon pour qu’il puisse la manger. Fiévreux, il mastiqua la nourriture avec les dernières forces qu’il possédait en lui : L’attention de Max fut reportée sur son jeune pokémon, il se mit à penser à ce qu’ils allaient devoir faire, tous les deux, pendant pas mal de temps. Parcourir la région à la conquête des badges, s’entraîner dur et constituer l’une des plus fortes équipes pokémons de tout Johto, c’était du boulot l’air de rien !

    Se rendant compte qu’il ne s’était pas présenté, c’est ce qu’il fit aussitôt. Pourtant, elle lui laissa un gros vide, comme s’il venait de parler dans le vent. Elle devait être trop occupée et inquiète à propos de Capumain, c’était tout à fait logique à vrai dire. A vue d’œil, le pokémon malade semblait déjà aller beaucoup mieux, c’est alors qu’elle se retourna vers l’adolescent, avec un grand sourire. « Enchantée de vous rencontrer. Je suis Blue. Et ce Capumain, c'est Stanley. » Il esquissa à son tour un sourire, c’était la première dresseuse qu’il rencontrait sur sa longue route. Un moment à fêter, même si rien ne lui permettait de faire ça. Il répondit aussitôt poliment : « Et moi de même ! »

    Alors que l’aubergiste guettait les moindres mouvements des deux jeunes, le dresseur débutant ne s’en souciait pas tellement. Il lança un regard au petit singe, qui sursauta. Il semblait déjà dans un meilleur état qu’il y avait deux minutes de cela. Hericendre finit par se relever, ce qui attira le regard de son dresseur, et en deux en trois mouvements, il se retrouva sur son épaule. Un énorme bruit se fit entendre dans toute la ville, l’orage éclatait au dehors, la pluie continuait de tomber, le vent semblait déchainé, c’était une chose qu’il n’avait jamais vu, du moins, jamais vu à Bourg Geon. Ca lui donnait la chair de poule de savoir ce qu’il se passait dehors. Son starter commençait à trembler tout doucement, il était encore jeune et n’avait pas vécu beaucoup de chose dans sa vie. Il le prit dans ses bras, le gardant contre lui, inquiet de ce qu’il pouvait se passer si les éléments continuaient de se déchainer avec une telle force.

    Il ne faisait plus trop attention à la jeune fille et à son pokémon, il était bien trop préoccupé par tout ça. Il s’approcha lentement d’une fenêtre de la maison qui l’abritait et observait ce qu’il se passait. Une pluie torrentielle s’abattait sur toute la ville, accompagnée de quelques éclairs. La mer s’avançait de plus en plus sur la plage, avec des vagues qui grossissaient un peu plus à chaque fois. Alors qu’au loin, un éclair frappa sur quelqu’un ou quelque chose. Pendant plusieurs instants, l’électricité que l’orage produisait, c’était canalisée en un seul point et il n’avait aucune idée de ce qu’il se passait car, il était trop loin pour voir ça.

    D’un coup, il se sentit tiré vers le milieu de la pièce, la vieille dame le tira et ferma le rideau, en lui lançant un regard qui disant qu’il ne sortirait pas d’ici avant que ça se soit calmé. Il fit des grands yeux, choqués, elle lui faisait peur l’air de rien. Il revint près de l’adolescente, perplexe. Elle semblait, elle aussi, avoir peur, peur de l’orage, de ce qu’il se passait dehors ou du fait d’être enfermé ici, peut-être pour plusieurs jours. « Je suis désolé, j'ai tendance à paniquer pour un rien... » S'excusa-t-elle timidement. « On dirait que nous sommes coincés ici jusqu'à demain. » Il hocha tristement la tête. Il n’aimait pas être enfermé dans un endroit, comme ça, il avait besoin de bouger, sûrement à cause du fait qu’il soit hyperactif.

    « Tu n’es pas la seule à paniquer… » Dit-il en sentant son propre pokémon trembler. « J’espère que ça se calmera d’ici là, j’ai l’impression que ça ne durera pas qu’un jour, vu comme c’était parti. » Il devait entraîner son pokémon, reprendre la route et, au lieu de ça, il était coincé. Il s’en voulait d’être venu jusque dans cette ville-ci pour s’éloigner un maximum de ses parents, il avait été stupide sur ce coup là, il ne pouvait le nier. Avec Hericendre contre lui, il ne risquait pas d’avoir froid contrairement à la jeune fille, c’est pour ça que la dame alluma la cheminée, qu’Hericendre s’y précipita. Il le regarda faire, pensant qu’il voulait simplement se réchauffer. Alors qu’elle sortit un sandwich de son sac, honteuse, elle en sortit un, quelques instants plus tard pour le lui proposer. « Tu... » Elle se rattrapa immédiatement. « Vous en voulez ? J'en ai déjà un, donc... » Il fit signe de la tête que non, avec un léger sourire. « J’ai déjà mangé, merci. » Depuis tout à l’heure, il avait remarqué qu’elle n’arrêtait pas de le vouvoyez et s’ils devaient restés ici, tous les deux, elle devrait sûrement arrêter. « Et… Tu sais… Tu peux me tutoyer… »

    Il la regarda avec un air enfantin. Jetant un coup d’œil à sa table, il lui fit signe de venir avec lui. Il alla s’asseoir à sa place, son chocolat chaud étant à peine tiède à présent. Il en but quelques gorgées. Puis, lorsqu’elle fut assise, il se mit à la regarder. « Qu’est-ce que tu fais à Oliville ? » Lui demanda-t-il. Il était curieux et ne pouvait pas s’empêcher de vouloir tout savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

hi everybody, i'm
Blue Nozaru
nice to meet you !

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 25
Localisation : ... T'est sûre que tu veux le savoir ?
Emploi/loisirs : En ce moment ? Chercher à débarasser le monde des boulets...


Poké-Carte
Poche Objets.: 5 hyper-balls + 5 Super potions
Niveau du/des pokémon.: 5
<left><b>Statistiques.</b> Statistiques.:
MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse ! Dim 20 Fév - 18:24

Lorsqu'il refusa, elle hocha la tête et rangea son sandwich. Elle en aurait un peu pour plus tard, au moins.

- Et… Tu sais… Tu peux me tutoyer…

Elle se sentit un peu honteuse. Dire qu'elle avait du mal à parler avec les autres serait un euphémisme. Les seuls êtres humains, hormis sa famille, qu'elle avait rencontré était les domestiques. Alors il était plus dur, maintenant, de réussir à parler. Au moins, il n'avait pas l'air gêné. Elle sursauta en entendant le bruit d'un éclair. Dans sa ville natale, Doublonville, les orages étaient rares et le soleil brillait toujours. Mais ce pouvoir de la nature l'intéressait, c'était si différent de tout ce qu'elle avait connu jusque là. Et étrangement, dans un sens, elle adorait. Ne pas pouvoir prévoir ce qu'elle ferait, vivre au jour le jour était mystérieusement libérateur.

- J’espère que ça se calmera d’ici là, j’ai l’impression que ça ne durera pas qu’un jour, vu comme c’était parti.

Elle soupira. Elle espérait vraiment que ça allait bien se passer. Sinon, ça aurait été ironique : coincée, tout juste une semaine après avoir commencé son aventure. C'était comme si elle repartait au point de départ. Passant une main à travers ses cheveux roses, elle entendait d'ici le grondement des éclairs et le bruit des vagues s'écrasant sur le sable, le léchant comme si elles voulaient les atteindre. Pas la peine de s'inquiéter, ils étaient plutôt en hauteur, et à moins que Kyogre n'ait décidé de se montrer, il n'y avait aucun risque. Du moins, elle l'espérait. Elle se gifla mentalement pour sa propre bêtise. A cause de sa panique, elle avait fini par s'imaginer des choses complètement folle. Capumain, lui, semblait aller beaucoup mieux, si bien qu'il s'était endormi. Il souffla, rassurée. Bien , au moins, elle n'allait plus s'inquiéter pour ça. D'ici demain, il serait entièrement guéri. Bah, elle avait paniqué pour rien, pensa-t-elle, si ma sœur avait été là, elle m'aurait giflée... A la pensée de sa cadette, sa gorge se noua un peu, mais elle l'oublia vite. Elle se retourna vers le blond, qui lui fit signe de s'asseoir à côté, et lorsqu'elle fut assise, il se mit à parler :

- Qu’est-ce que tu fais à Oliville ?

La question n'était pas si étonnante que ça. Après tout, ils allaient sûrement passer la soirée ici, alors autant faire connaissance. Ce qu'elle faisait ici ? Elle ne savait pas vraiment, à part pour aller voir la mer et découvrir le paysage...

- Eh bien, quand j'étais petite, je venais assez souvent ici, et j'ai toujours trouvé la mer magnifique... Alors comme je suis coordinatrice et que je peux voyager, j'ai voulu venir ici pour la revoir...

Elle jeta un coup d'œil par la fenêtre.

- Mais visiblement, c'est raté. C'est dommage, lors des couchers de soleil, cette plage est une véritable œuvre d'art...


Elle souffla, déçue. Effectivement, c'était complètement fichu. Tant pis. Elle devrait attendre demain pour profiter du paysage. Elle frissonna, mettant ses genoux sur le banc, grommelant contre son entêtement. Bon, une chose positive dans toute cette affaire, elle avait rencontré quelqu'un et comprit qu'il ne fallait plus jamais sortir par un temps de tempête. On l'avait prévenu, pourtant, que les conditions de météo d'aujourd'hui n'était pas terrible et qu'il valait mieux rester dans son coin. Et comme l'entêtée qu'elle était, elle avait cru que tout irait bien. Enfin.

- Mais dites... Euh, dis-moi, je peux te demander aussi ce que tu est venu faire ici ? Demanda-t-elle en se grattant la tête.

Stanley, lui, dormait à point fermé, tenant entre ses pattes son ocarina. La jeune fille eut un petit sourire. Apparemment, le singe allait beaucoup mieux. Tant mieux, elle serait beaucoup moins paniquée. Elle eut un regain de confiance. Oui, elle pouvait se débrouiller sans ses parents. Elle pouvait voyager seule, maintenant, sans craindre d'être humiliée. Qui sait, peut-être même que ses géniteurs l'oublieraient et la laisseraient tranquille. Mouais. Là, elle se faisait de faux espoirs. Il n'y avait aucun doute qu'ils feraient tout pour changer d'avis, mais avoir goûté à la liberté lui donnait envie de la croquer à pleines dents. Légalement, elle pouvait se débrouiller seule, maintenant. Et puis il ne lui restait plus que deux années avant la majorité... Attendant sa réponse, elle se tourna vers Max.

_________________
"La bonne musique ne se trompe pas, et va droit au fond de l'âme chercher le chagrin qui nous dévore" Stendhal, extrait de Lettres sur Haydn, de Mozart et de Métastase


(DP de Lys & Yami D. Tanner, à votre service pour les questions :3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


hi everybody, i'm
Contenu sponsorisé
nice to meet you !


MessageSujet: Re: Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse !

Revenir en haut Aller en bas

Tout ça à cause d'une pluie tempêtueuse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE MONDE POKÉMON :: x JOTHO| DREAM | Modo : Flammèche. :: Oliville-